fbpx

Sabbat de Yule : célébration et rituel

par | Déc 18, 2021 | Non classé | 0 commentaires

Comme tu le sais certainement, je suis très attachée à la magie et aux traditions anciennes. Cette année, j’avais très envie de te partager un rituel que j’adore faire à cette période de Noël.

Le 21 décembre, aura lieu la nuit la plus longue de l’année. Dans les traditions païennes, au moment de la célébration du Sabbat de Yule, il faisait froid, il y avait de la neige, et la famine était rude. Les villageois économisaient leurs forces pour le printemps. ILs prenaient un temps de repos.

Le houx et le chêne, étaient à l’honneur, deux espèces rythmant les 6 mois de l’année : le houx, symbole de force et de courage pendant les jours sombres ; le chêne, symbole des mois les plus lumineux.

Le solstice représente le dernier jour de la descente dans l’ombre, le passage de la mort du soleil vers sa renaissance. La lumière réapparaît progressivement pour laisser place au renouveau.

Entre Mythe et Tradition

La tradition veut que le solstice d’hiver soit le moment choisi pour le vieux Roi Houx et le jeune Roi Chêne de se livrer à un combat qui n’admettra qu’un vainqueur. En réalité, ces deux figures sont deux aspects du cycle solaire. Ainsi, le Roi Houx, par son grand âge, incarne le Soleil déclinant (et donc vieillissant) tandis que le Roi Chêne représente le Soleil s’éveillant après une longue dormance. Celui-ci Le chêne gagne donc la partie, alors que le houx s’affaiblit petit à petit.

Lors du solstice, les deux rois se livre un combat qui n’a qu’une issue : le triomphe du Roi Chêne sur le Roi Houx. Une fois que le Roi Houx accepte sa défaite, le Roi Chêne peut influencer la nature. Le Soleil,  regagne ainsi en force et les jours rallongent.

Ce duel marque à la fois la fin d’un cycle et le début du renouveau. Certaines traditions y sont associées : par exemple, allumer un feu de cheminée avec les restes de la bûche de chêne de l’an dernier. Cette bûche que l’on prenait soin de décorer et gravait au préalable, et que l’on faisait brûler toute la nuit durant. Ceci devait aider le Soleil à « renaître » en assurant la continuité de la lumière jusqu’au terme du combat des deux rois. Aujourd’hui, ces traditions survivent entre autres sous la forme des bûches de Noël que nous mangeons en cette saison.

aurelie berard offrandes

Célébration de Yule

Toute la semaine autour du Solstice était une fête où l’on se regroupait en famille pour fêter son arrivée. À l’époque, il s’agissait, non pas, de l’entrée dans l’hiver, mais de l’équinoxe (le coeur) de l’hiver. Et Samhain (31 octobre) marquait l’entrée dans l’hiver.
C’était le moment magique de l’année, où l’on recevait des cadeaux.

Préparation du Rituel

L’idée est de se délester de tout ce qui ne nous appartient plus et de célébrer le renouveau ! La lumière  gagne du terrain sur l’obscurité à partir de cette nuit et avec elle une nouvelle énergie…Pour célébrer le Sabbat de Yule cette année, je voulais ta partager un rituel qui m’a beaucoup apporté. Ce rituel à été écrit par Yabyum.

Il te faut :
– de la sauge bleue, ou de l’encens de cyprès, de pin ou de rose, ou du palo santo
– 3 bougies blanches, vertes, rouges ou argentées
– des décos de saison pour l’autel : pommes de pin, écorces d’orange, bâton de cannelle,
– des branches de houx, de sapin, ou des feuilles de houx ou de chêne
– facultatif : un cerf ou biche
– des offrandes
– une bûche de bois si vous avez une cheminée
– un arbre décoré
Le soir du Solstice d’hiver : dresse ton autel face au Nord. tu peux y déposer les décorations : le gui, les branches de sapin, les pommes de pin, écorces d’orange, les bâtons de cannelle, etc…), place les bougies, l’encens, ou la sauge bleue et toutes les offrandes.
Tu peux prononcer cette phrase : “Je demande à revenir au coeur de mon essence,  je me libère de tout ce qui ne m’appartient pas, je me libère et je te libère”

Célébration

Tu peux commencer le rituel dans la pénombre et allumer une à une les bougies, qui vont symboliser le retour de la lumière et l’encens. Tu peux prendre quelques respirations profondes et méditer sur ce que la saison d’hiver symbolise pour toi, ce que tu souhaites lâcher et voir renaître au printemps.
Tu peux allumer l’encens ou la sauge en offrande et grignoter un biscuit.
Prends une feuille de papier et notes-y tout ce que tu ne veux plus dans ta vie, exprime tes ombres, tes secrets que tu aimerais laisser sur ton chemin.
Puis observe la lumière et réfléchis à ce que tu souhaite accomplir au printemps. Quelles graines souhaites-tu semer pour te préparer au renouveau.
Tu peux décider de déposer tes écrits sous quelques feuilles de houx ou de chêne, et clôs le rituel en éteignant les bougies et la sauge.
Le lendemain, prends tes précieux secrets dans tes mains et place-les sous les doux rayons du soleil du jour, afin que la lumière de la renaissance les illuminent.
Remercie la vie pour ce qu’elle t’offre et danse, chante et embrasse-là !

Une belle manière de célébrer Noël

J’aime beaucoup ces anciennes traditions, elles nous ramènent à la simplcité.

Qu’en as tu pensé ? 

Partage-moi tes photos ou impressions en commentaire.

En faisant ce travail de libération et de pardon, on accueille notre sagesse intérieure pour élever ensemble notre conscience et notre vibration pour rayonner notre propre lumière et comprendre que nous sommes tous inter-reliés. 
photo Aurelie Berard
Voilà ce que j’avais envie de te partager sur ce sujet passionnant. 
On en discute ?
Réserve ton rdv pour réaliser ton bilan énergétique et voir ce qui te bloque actuellement.

Retrouve mes autres articles ici 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *